fbpx

LE BRGM ET SOLTRACING S’ALLIENT POUR LANCER UN SERVICE INÉDIT DE TRAÇABILITÉ !

Le BRGM et Soltracing s’allient pour lancer un service inédit de traçabilité !

le

Communiqué de Presse
Ivry, le 22 janvier 2020

Le BRGM, service géologique national, prend au travers de sa filiale SAGEOS une participation de 40% dans SOLTRACING, solution française de sécurisation des flux de terres excavées, dans le cadre d’une augmentation de capital. De son côté, l’opérateur français de gestion des terres et cofondateur de SOLTRACING, HESUS, participe significativement à
l’opération et détiendra 50% de l’entité. Cette union entre la solidité et l’expertise d’un acteur public de référence et l’agilité de SOLTRACING est un signal fort en faveur d’une
traçabilité garantie pour la réutilisation des terres excavées dans une logique d’économie circulaire.

260 millions de tonnes, c’est le volume de déchets produit chaque année par le BTP dont 70% sont des terres excavées. L’accroissement de leur production impose une gestion ambitieuse et transparente des flux de terre afin que leur réutilisation, véritable alternative à la mise en décharge, réponde aux enjeux de l’économie circulaire et à la nécessaire réduction des risques de transfert de pollution.

La traçabilité des terres de chantier est au cœur du modèle développé par SOLTRACING depuis 2015. Créée par HESUS et par la Confédération flamande de la construction (Vlaamse
Confederatie Bouw – VCB), elle propose une solution de Sécurisation Intégrale des Sols Excavées (SISE) à tous les acteurs de la chaîne de valeur des terres excavées. Grâce à une
approche préventive, SOLTRACING diminue le risque de préjudices environnementaux liés à une pollution sur un site receveur suite à la réutilisation de terres excavées.

L’entrée à son capital du BRGM via SAGEOS s’inscrit dans la continuité de projets de recherche collaboratifs entre les deux organismes et la mise en commun d’expériences et de savoir-faire pour un nouveau service de traçabilité des terres plus performant. Cette offre digitale globale permettra de confirmer de façon extrêmement rapide l’acceptabilité des terres excavées sur une opération de valorisation et de valider la conformité de l’ensemble des évacuations d’un
chantier.

L’excellence technique du Groupe BRGM conjuguée à l’expertise de SOLTRACING sur la méthodologie et le suivi des flux de terres excavées va faciliter leur valorisation dans une
logique d’économie circulaire tout en maîtrisant les risques environnementaux et en améliorant la compétitivité du secteur.

“ Cette participation à l’augmentation de capital de SOLTRACING constitue une opportunité pour le groupe BRGM de valoriser son expertise vers des activités du monde socio-économique. C’est la première prise de participation depuis plus de 20 ans pour SAGEOS et le BRGM. Les terres excavées représentent des volumes significatifs de matière qu’il faut mieux valoriser et gérer de façon plus responsable. Le groupe BRGM, au travers de SAGEOS, apportera à la fois son expertise technique sur cette thématique mais également ses valeurs notamment pour garantir la gestion indépendante des données de traçabilité“, déclare Michèle Rousseau, Présidente-Directrice générale du BRGM

“ Cette alliance est fondamentale pour garantir une gestion indépendante des données de traçabilité. Au-delà de la traçabilité documentaire historique de nos métiers, nous avons
besoin d’un tiers expert indépendant qui mette autour de la table l’ensemble des acteurs de la gestion des terres, tout en respectant les intérêts commerciaux propres à chacun“,
rappelle Emmanuel Cazeneuve, président d’HESUS.

« Au lendemain du vote de la loi économie circulaire, ce partenariat fait de Soltracing l’acteur de référence pour répondre aux nouvelles obligations de contrôle externe et de déclaration des évacuations de terres excavées auprès des autorités administratives », se réjouit Coline Eychène, administratrice de SOLTRACING.

A propos de Soltracing:

Parce que l’enjeu de préservation de la qualité des sols bouleverse la gestion traditionnelle des chantiers de terrassement, Soltracing accompagne l’ensemble des acteurs de la chaîne de gestion des déblais en proposant des solutions innovantes de traçabilité des flux de terres. Issue du retour d’expérience de 15 ans de traçabilité des mouvements de terre en Belgique, Soltracing déploie la solution française destinée à anticiper et contrôler les flux de terres excavées en toute transparence. Véritable tiers de confiance, Soltracing garantit aux différents acteurs de la chaîne de gestion des déblais la qualité et la provenance des matériaux valorisés, condition essentielle à la transition vers une économie circulaire.
Retrouvez plus d’informations sur soltracing.eu et sur @Soltracing75

A propos du BRGM

Le BRGM, Bureau de recherches géologiques et minières, placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du ministère de la Transition écologique et solidaire, et du ministère de l’Economie et des Finances est l’établissement public de référence pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol. Il remplit diverses missions : recherche scientifique, appui aux politiques publiques, recherche partenariale en tant qu’Institut Carnot, coopération internationale et aide au développement, prévention et sécurité minière, formation supérieure. C’est le service géologique national français.
Retrouvez plus d’informations sur brgm.fr et sur @BRGM_fr

A propos de d’Hesus:

Créée en 2008 par Emmanuel Cazeneuve, HESUS est l’entreprise Greentech partenaire des chantiers, spécialisée dans l’évacuation, la valorisation et la fourniture de terres et de déblais. Experte de toutes les filières de valorisation, de stockage et de dépollution des terres et des déblais, HESUS travaille en France avec près de 900 centres de traitement et plus de 60 transporteurs pour proposer à chacun de ses clients une solution clé-en-main, fiable et au meilleur prix, garantissant la traçabilité et la conformité réglementaire grâce à sa plateforme numérique Hesus Store. En 2019, elle a dégagé un chiffre d’affaires de 29,5 millions d’euros et elle employait 44 personnes.

IlS EN PARLENT